EN QUOI CELA VOUS CONCERNE ?

EN QUOI CELA VOUS CONCERNE ?

Notre attention n’a jamais été aussi rare et aussi précieuse que ces dernières années.
Jamais nous n’avons eu autant de temps libre et pourtant, nous n’avons jamais été aussi pressés.
Nous avons des outils fabuleux dans notre poche sans disposer d’un mode d’emploi : celui de l’équilibre entre monde réel, gigantesque et le monde virtuel, immense, qui se résume dans la réalité à quelques pouces de diagonales.

Au lieu de nous libérer, nous avons affaire à un pillage de nos ressources attentionnelles.

L’accélération du monde nous conduit à une aliénation, le sentiment de n’être plus vraiment à sa place car le présent nous a déjà dépassé. Nous devons retrouver une résonance.

Nous utilisons souvent les expressions : « Je suis débordé », « Je suis submergé », « Je suis sous l’eau ».

Les personnes en Burn-Out parlent de l’impression de se noyer.

Je me sers de la métaphore de la ligne de flottaison pour décrire l’état dans lequel nous nous trouvons : combien d’espace mental nous avons à notre disposition ? Quel est notre niveau de stress ?

Depuis 2014, j’ai utilisé et mis au point des méthodes pour maitriser notre ligne de flottaison.
Pour baisser cette ligne, nous disposons de quatre portes d’entrée :

Maitriser son environnement, notamment numérique,

Développer son attention,

Renforcer sa présence au monde,

Ralentir (en tout cas trouver le rythme qui nous convient et pas forcément celui du monde)

Vous pouvez retrouver un atelier en ligne qui reprend ces points : Le super pouvoir du Focus.
Un atelier spécifique sur la maitrise de la ligne de flottaison est disponible ici.

Mon nouveau livre Un an d’attention, un an de chroniques sur l’attention : notre bien le plus précieux, après le temps est disponible ici, au format Ebook
Je donne chaque semaine des conseils, des outils dans ma newsletter : s’inscrire à ma newsletter

De même qu’il existe des méthodes pour utiliser les objets de tous les jours pour faire de la musculation (en utilisant le poids du corps, chaises, murs, mobilier urbain) je développe des méthodes pour « muscler » son attention, sa présence au monde en utilisant les moyens qui sont à notre disposition au quotidien, sans avoir à le modifier.

« Les espèces qui survivront ne sont ni les plus fortes ni les plus intelligentes, mais celles qui auront su s’adapter à leur environnement ». Charles Darwin